" Le goût de soi " par Yaël

Je t' écris
car il temps de prendre la plume comme on prend la mer et
de te parler
de te regarder
de t' apprivoiser
de te libérer
Une paix douce s'installe
Mon sexe, mon ventre, mon corps
Je suis libre maintenant de toi
de vous, de danser nue sous la pluie
sans aucune honte

Il est des blessures, des fêlures, des bleus qui s'installe parfois à vie
Il est des ecchymoses, des cicatrices, des douleurs longues à partir
Quitter mon navire, ne plus me posséder,se retrouver

Retrouver ce goût de soi, un goût subtil, un goût de vivre


Je te regarde, je me regarde dans l'eau miroir de mon âme et je vois la belle femme que je suis
La guérison prend forme, force, racine, délivrance, pardon

Ce matin au petit jour, le jour se réveil et l'aube me glisse à l'oreille,que tout est permis,que je suis guérie, que je n' ai plus peur, que je peux chanter, aimer, être désir, vie et non souffrance
J'abandonne ses peaux mortes, j' abandonne ce qui n'a plus lieux d'être
Je deviens cette lumière, cette parcelles, des parcelles, cette âme incandescente
Cette enfant rieuse, cette femmes libre, celle qui
à toi d' écrire
Yaël

http://lechantdesarbres.over-blog.com

0bb7abd3adcf6a14b14db1b1c89aaf5a d3dcy4s